Pas très original comme titre, mais j'aime bien ces dictons séculaires que l'on se transmet de génération en génération ou de pays en pays. Dans ma famille, la météo est un thème récurrent et un sujet de préoccupation quasi omniprésent. En effet, née de parents du Sud de la France, puis "montés à la capitale" qui ne se sont jamais fait à la grisaille parisienne, j'ai grandi avec Alain Gillot Pétré et Evelyne Dhéliat. D'ailleurs cette dernière est l'idole stylistique de ma mother !!! Maman, ne me lis pas.

Mais je m'égare, je voulais faire un petit billet d'humeur, sur la douceur de vivre lorsque le temps est aussi clément. La bonne humeur est partout, les commerçants parisiens qui vous ont aboyé dessus tout l'hiver vous complimentent soudain sur votre joli teint et vous demande même si vous avez minci... mais si, mais si ! Les terrasses des cafés et des restos se remplissent et en fermant les yeux on se croirait... à Roma ! Ma que bella !! Si si come te chiamo ?
Ah si vous l'entendez le bruit des Vespas et l'italien qui crie "a bella ragazza"...

Mais bon on est en France et en général dans 2 jours, on rangera nos tee-shirts légers, Laurent Romechko jettera ses nuages à nouveau sur sa carte magique, et votre boulangère vous dira "en avril ne te découvre pas d'un fil"...